Grace Hill

Grace met sur pied un organisme sans but lucratif au Soudan du Sud afin de bâtir une école refuge pour ceux et celles qui n’ont pas facilement accès à l’éducation. Elle soutient également plusieurs initiatives dans cette région par l’intermédiaire de Stand4Education.

Grace Hill est une personne de 13 ans qui se définit comme fille et vit à Ottawa. Elle aime les livres et les films, l’activité physique et la nature. Elle a deux petites sœurs avec qui elle joue souvent aux Playmobil ainsi qu’un père et une mère qu’elle adore.

Elle est également l’une des premières élèves de la Blue Sky School, une école indépendante sans but lucratif inaugurée cette année. C’est le cadre parfait pour Grace, puisqu’elle y est mise au défi de révolutionner le monde : tous les apprenants de Blue Sky sont encouragés à susciter de profonds changements. Mais selon Grace, pas question d’attendre l’âge adulte pour changer les choses.

Lorsque Grace s’est rendu compte que toutes les familles n’étaient pas comme la sienne et qu’elle avait beaucoup de chance, elle s’est intéressée au monde hors de sa propre vie. Dès lors, lire ou apprendre que des gens étaient traités injustement la submergeait d’émotion, souvent jusqu’aux larmes. Dotée d’un sens aigu de l’empathie et du devoir, elle a toujours eu l’instinct d’en apprendre davantage lorsqu’on la met devant un enjeu de justice sociale, le tout dans l’espoir d’améliorer la situation.

Comme bénévole à la conférence Future of Good, à Ottawa, Grace s’est fait de nombreux amis. Elle a notamment rencontré trois femmes exceptionnelles, nommées leaders du mouvement international pour les droits des femmes par des lauréats du prix Nobel de la paix. L’une d’entre elles, Atong, du Soudan du Sud, a raconté son histoire. Grace fut particulièrement touchée par le récit du mariage forcé d’Atong, qui, malgré son jeune âge, est déjà mère de plusieurs enfants. Ce fut une révélation pour Grace : elle devait faire quelque chose.

Grace a donc décidé de créer un organisme sans but lucratif au Soudan du Sud afin de construire une école refuge pour les personnes qui n’ont pas facilement accès à l’éducation. Elle soutient également plusieurs initiatives dans cette région par l’intermédiaire de Stand4Education.