Dyaritaou

Dès son jeune âge, Dyaritaou est passionnée de prendre soin des autres. En tant qu’aînée de six enfants, elle aidait toujours sa mère à s’occuper de ses frères et sœurs plus jeunes. Elle était fascinée par divers remèdes naturels et artificiels pour les maladies et dans l’admiration de la résilience des corps humains.

À l’âge de 17 ans, elle a obtenu une bourse pour étudier la médecine à l’Université de Winnipeg. Elle a été sélectionnée pour un stage à l’Organisation mondiale de la Santé pour aider à développer le vaccin expérimental contre l’Ebola fabriqué au Canada qui serait livré à sa ville natale de Conakry, en Guinée. Maintenant dans sa quatrième année, Dyaritaou est déterminée à continuer à trouver des remèdes pour les maladies dévastatrices et apporter de l’espoir aux gens dans les communautés du monde entier.